Bernard Buffet : son musée au Japon

musée au Japon

Publié le : 30 juin 20163 mins de lecture

Bernard Buffet ouvre grâce à l’aide de Kiichiro Okano un musée en son nom au Japon. Ce  musée comporte la plupart des œuvres du peintre français, plus de 2000 à ce jour. Fortement inspiré par ce pays, ses cendres ont été dispersées dans le jardin du musée japonais.

La notoriété japonaise de Bernard Buffet :

Si le musée Bernard Buffet est situé au Japon, c’est en partie car l’artiste Bernard Buffet a acquis une grande notoriété dans ce pays. Il est d’ailleurs l’un des premiers artistes français à en avoir ouvert un de son vivant.

Le musée Bernard Buffet

Le Japon a, parait-il, inspiré le peintre Bernard Buffet dans ces séries de tableaux Sumo et les Kabuki : c’est ainsi qu’il a pu ouvrir le musée Bernard Buffet, au Japon.

Le musée est situé à Surugadaira, financé par un riche homme d’affaire japonais : Kiichiro Okano. Ce banquier est passionné des œuvres de Bernard Buffet depuis les a découvertes en 1963 lors de rétrospectives, au musée d’art moderne.

Le musée a été inauguré en 1973, cependant sans la présence de Bernard Buffet. Son fils affirme que le peintre français a regretté cette absence toute sa vie. D’autant plus que le peintre s’y est rendu plusieurs fois par la suite. Il semblerait que son absence soit due à une appréhension du jugement des œuvres.

En 1988 le musée fête une extension. A la mort du peintre, en 1999, ses cendres sont dispersées dans le jardin du musée. En 2012 il est fermé pour rénovations mais rouvre en 2013 à l’occasion de ses 40 ans.

Ce musée présente la plupart des oeuvres du peintre expressionniste, plus de 2000, dont des lithographies, des gravures, des tableaux de peinture sur toile.

« La peinture on ne la voit pas, on ne l’analyse pas, on la sent. » a dit un jour le peintre. Son sentiment envers la peinture est exposé dans ce musée de Surugadaira.